RSS Feed
  1. Bijoux de mariage : 5 Conseils pour faire le bon choix

    janvier 7, 2014 by admin

    Les colliers, les parures, les alliances et porte-alliances sont des accessoires importes pour les femmes. Elles y attachent une attention particulière le jour du mariage. Aucune n’ose porter sa robe de mariée sans qu’elle ne soit accompagnée d’une magnifique parure et d’une sublime alliance ou majestueuses boucles d’oreilles qui apportent une touche de brillant à la robe. Toutefois, pour que les parures et la robe cohabitent harmonieusement, il vous faut respecter un minimum de règles de base dans le choix des bijoux, en tenant compte de la forme et la couleur de votre robe, de votre coiffure, mais également du style de votre mariage. Avant de commander des bijoux dans des boutiques spécialisées, prenez le temps de bien analyser tous ces éléments. Pour y voir plus clair, voici 5 conseils qui vous aideront considérablement dans le choix de vos bijoux de mariage.

    Robe avec décolleté ou bustier

    Si vous choisissez de porter une robe avec un décolleté, le jour du mariage, vous pouvez prendre un collier moyen, pas très grand. L’idée est de laisser toujours une certaine espace entre le collier et le début de la robe. Si le décolleté de votre robe est légèrement plus haut d’un coté, vous pouvez opter pour un collier avec un ornement, mais en faisant en sorte que celui-ci soit du bon coté par rapport à la robe.

    Avec une robe bustier, les colliers en forme de V ou Y qui descendent légèrement dans le décolleté sont les plus conseillés.

    Robe sans décolleté

    Si vous décidez de porter une robe sans décolleté, le mieux est de ne pas porter de colliers. Il serait plus judicieux de porter des boucles d’oreilles de taille moyenne dans ce cas. Vous pourrez ainsi mettre en valeur votre robe de mariage et avoir le juste apport de luminosité au visage.

    Robe avec beaucoup de brillants

    Pour une robe qui comporte beaucoup de brillants, il faut bien choisir les bijoux qui peuvent l’accompagner sans pour autant donner trop de d’éclat à la robe. Le plus judicieux dans ce cas c’est de choisir des bijoux simples, discrets, pas trop chargés encore moins trop brillants. Il s’agit de faire preuve d’équilibriste entre une robe suffisamment brillante et les bijoux.

    Collier et coiffure

    Le collier est bien souvent le point le plus important de votre look. Elle permet de mettre en valeur votre bijou. Par ailleurs, un collier sur la tête peut rehausser la beauté de la coiffure. Il est donc important de faire une bonne coiffure adaptée à la fois à la robe et aux bijoux. Les broches de cheveux sont également à la mode. Vous pouvez vous en procurer dans des boutiques comme Fleursdedragees.com mais en gardant une certaine harmonie avec la robe.

    Bijoux en or ou en argent ?

    Les femmes ont l’habitude de choisir des bijoux en métaux précieux. Autant dire que l’or est le préféré de toutes les femmes pour un mariage. Il faut cependant éviter de porter son choix sur des bijoux fantaisistes ainsi que des bijoux trop brillants. Pour choisir entre l’or et l’argent, il faut s’assurer que le métal choisi est en phase avec l’alliance que vous portez et la robe.


  2. Les boucles en diamant de Blair

    décembre 19, 2013 by admin

    Leighton Meester, plus connue sous le nom de Blair dans la série Gossip Girl, a osé porter à l’occasion de l’avant-première de « Country Strong », une paire de boucles pendantes en platine et diamants. Boucles absolument magnifiques, elles ont fait beaucoup d’effet lors de la soirée et mettaient en avant les épaules gracieuses de la jolie brune et son sourire magique. Ces boucles de forme triangulaire sont malheureusement excessivement chères, principalement à cause des diamants nombreux et magnifiques.

    Nous vous proposerons très bientôt sur ce blog des sites sur lesquels vous pourrez trouver des modèles très similaires à moindre prix !


  3. Les clous d’oreille de Kate Beckinsale

    décembre 16, 2013 by admin

    Lors de la première du film « Going The Distance », Kate Beckinsale portait une paire de puces d’oreille en argent et cristal. Le rapport qualité prix n’est pas réjouissant mais cependant on doit reconnaitre qu’elles lui vont à merveille.

    Très classiques, ces puces ou clous d’oreille en forme de pierre brute sont très faciles à porter puisqu’elles sont petites et que leur couleur va avec la majorité des styles. Très sobres aussi, les boucles rehausseront ou accompagneront vos robe, sac et chaussure, mais elles ne seront en aucun cas la pièce maîtresse de votre tenue.

    Au final, mieux vaut éviter le cristal et choisir une améthyste ou un quartz violet car beaucoup plus solides et moins onéreux.


  4. Pénélope Cruz et ses boucles en diamant

    décembre 13, 2013 by admin

    Pénélope Cruz boucles d'oreille or, diamants, améthystesPénélope Cruz, lors de la première du film « To Rome With Love » qui se déroulait justement à Rome, nous a éblouit par sa beauté, sa robe magnifique, mais surtout par ses boucles d’oreille.

    Pendants en or blanc serti de deux améthystes, de deux saphirs jaune taillés en poire, de deux rubellites et de diamants, ces boucles portées avec les cheveux relevés habille le visage et font ressortir le port de tête gracieux et délicat de Pénélope.

    Malheureusement, ces boucles sont totalement hors de prix… Il vous faudra faire des années d’économie afin de pouvoir vous acheter ces bijoux sublimes.

    Pénélope Cruz pendants d'oreille or blanc et diamants


  5. Perçage d’oreille

    décembre 10, 2013 by admin

    Les trous de perçage peuvent être permanents ou provisoires. Les trous deviennent permanents quand un tunnel de chair est créé par le tissu de cicatrice formé autour de la boucle d’oreille initiale.

    Techniques de Perçage

    Il existe une multitude de techniques pour percer l’oreille, des méthodes « faites maisons » jusqu’à des techniques où des professionnels utilisent du matériel médical stérile.

    Une méthode artisanale connue de longue date consiste à piquer l’oreille à l’aide une aiguille à coudre. Un objet relativement souple (pomme de terre, gomme…) placé derrière l’oreille arrête la course de l’aiguille. L’aiguille est préalablement désinfectée à l’aide d’une flamme, l’oreille à l’alcool. Elle pourra être anesthésiée grâce à de la glace. Une boucle d’oreille est tout de suite placée dans le trou pour permettre la cicatrisation. Attention, cette méthode n’est pas conseillée.

    Dans les années 1960, il existait des boucles d’oreille dotées d’un ressort, qui s’enfonçaient progressivement dans le lobe. Cependant, celles-ci pourraient glisser de leur position initiale ; une pression additionnelle était souvent requise, le ressort n’allant pas en bout de course. De nouvelles techniques plus efficaces et plus rapides ont fait tomber ce genre de boucles d’oreille à ressort dans la désuétude.

    Parmi ces techniques figurent les pistolets. Initialement destinés au marquage du bétail, des adaptations les ont rendus utilisables sur l’humain. Aujourd’hui la plupart des personnes dans le monde occidental font percer leurs oreilles par ce genre de pistolet, en bijouterie ou magasins d’accessoires. Il existe même des appareils jetables destinés au grand public. Deux des systèmes les plus populaires sont le Studex 75 et le système d’Inverness. Le ressenti lors du perçage de l’oreille avec cette méthode est comparé à un pincement puis à une sensation de chauffe.

    Le pistolet est un instrument dangereux, qu’il est impossible de stériliser ou même de nettoyer correctement. En déchirant les chairs brutalement, il créé un violent traumatisme des tissus, souvent à l’origine d’intolérance à certains matériaux. Les boucles à attaches papillons sont également de véritables « nids à microbes ». Cette méthode est aujourd’hui en voie d’abandon, mais malheureusement encore trop utilisée.

    Certaines personnes préfèreront utiliser une aiguille creuse, comme pour un piercing corporel. Cette technique a l’avantage de pouvoir être entièrement stérilisée et  à usage unique.


  6. Le Clip et autres boucles d’oreille non-percées

    décembre 7, 2013 by admin

    Plusieurs variétés de boucles d’oreille non-percées existent.

    • Le clip : c’est la plus vieille boucle pour oreilles on percées. Le clip est constitué de deux parties attaché au dos d’une boucle d’oreille. Les deux morceaux se ferment autour du lobe de l’oreille, en utilisant la pression mécanique pour tenir la boucle d’oreille à sa place.
    • Les boucles d’oreille magnétiques : les boucles d’oreille magnétiques donnent l’impression d’un clou d’oreille en se fondant dans le lobe. Elles sont constituées d’un arrière magnétique qui tient la boucle d’oreille à sa place par la force magnétique.
    • Les cerceaux Printaniers – les cerceaux Printaniers sont semblables aux créoles standards et restent à leur place au moyen de la force printanière.
    • Les Vis d’oreille – Vissées sur le lobe, elles permettent un serrage précis.

  7. Les types de boucles d’oreille

    décembre 4, 2013 by admin

    • Les clous ou puces d’oreille : la caractéristique principale du clou d’oreille est de donner l’impression qu’il « flotte » sur le lobe de l’oreille sans fixation (visible). Il est constitué d’une tige qui traverse l’oreille. Cette tige est maintenue en place par une espèce de papillon, appelé aussi « poussette ». Parfois, la tige est filetée, permettant une fixation plus solide ; plus difficile à positionner et à retirer, cette fixation est utile car elle permet de fixer solidement des boucles d’oreilles onéreuses (diamants, métaux précieux).
    • Les anneaux ou créoles : les créoles peuvent être soit circulaires, soit semi-circulaires. Elles sont la plupart du temps composées d’un tube en métal, creux. Une fixation plus mince traverse l’oreille, cette fixation est fixée à l’aide d’un pivot à l’avant de l’oreille, elle glisse dans le tube derrière l’oreille. La boucle d’oreille est suffisamment souple pour permettre de s’ouvrir lors de la pose ou du retrait du bijou, suffisamment rigide pour tenir fermée la journée.
    • Le crochet : constitués d’une tige pleine de métal recourbé que l’on accroche à l’oreille, ces tiges sont souvent longues pour éviter de les perdre.
    • Les dormeuses : constituée d’une fixation très mince qui traverse le lobe de l’oreille et s’emboite dans la partie inférieure de la boucle, derrière l’oreille, la dormeuse est très confortable et totalement sécurisée. En effet, elle ne peut en aucun cas s’ouvrir d’elle même. La dormeuse ressemble aux crochets avec une attache supplémentaire à l’arrière.
    • Les pendants : les pendants d’oreille sont conçus pour descendre depuis les lobes de l’oreille jusqu’à différentes longueurs possibles. Ils sont généralement attachés à l’oreille par des tiges minces, qui traversent le lobe de l’oreille et s’emboitent dans un petit crochet à l’arrière de l’oreille. Le crochet français varie légèrement puisque la boucle est simplement suspendue du lobe de l’oreille sans fermeture.

  8. Histoire de la boucle d’oreille

    décembre 1, 2013 by admin

    Le perçage est une des formes connues de modification du corps les plus vieilles, possédant de nombreuses références artistiques et écrites à travers un grand nombre de cultures à travers le monde. La preuve que les boucles d’oreille étaient portées par des hommes est exposée  à Persépolis, dans la Perse ancienne. Les images sculptées des soldats de l’Empire persan, affichées sur certains des murs survivants du palais, les montrent parés  d’une boucle d’oreille.

    D’autres preuves du port de la boucle d’oreille peuvent être mises en évidence dans l’œuvre biblique. Dans l’Exode 32:1–4, il est écrit que pendant que Moses était en haut sur Mont Sinai, les Israélites lui ont demandé qu’Aaron créé un Dieu pour eux. Il leur a ordonné de lui apporter les boucles d’oreille de leurs fils et filles afin qu’il puisse se conformer à leur demande. (ca. 1500 BCE)

    Parmi les marins, un lobe d’oreille percé symbolisait le fait que le porteur avait navigué autour du monde ou avait traversé l’équateur. Aussi, il était communément admis qu’une boucle d’oreille d’or portée par un marin devait servir à lui payer un enterrement chrétien convenable au cas où il se noierait en mer. Finalement, cette pratique antidate le Christianisme et peut être attribuée à la Grèce ancienne où l’or servait à payer le passeur, Charon, afin de traverser le fleuve Styx à Hadès.

    À la fin des années 1960, le perçage a commencé à faire des incursions parmi les hommes à travers l’état d’esprit  hippie et les communautés gaies. À la fin des années 1970, le perçage en amateur, quelquefois avec des épingles, est devenu populaire dans la communauté punk. Avant les années 1980, la tendance pour les artistes de musique populaire masculins d’avoir les oreilles percées a aidé à établir une mode pour les hommes. Cela a été plus tard adopté par beaucoup d’athlètes professionnels. Les hommes britanniques ont commencé à se percer les deux oreilles au cours des années 1980. Lourdement paré de bijoux, M. T était le premier exemple d’une célébrité américaine portant des boucles d’oreille dans les deux oreilles, bien que cette tendance ne soit pas devenue populaire parmi les hommes américains traditionnels jusqu’aux années 1990.

    Les perçages multiples dans une ou dans les deux oreilles ont émergés en Amérique traditionnelle au cours des années 1970. Initialement, la tendance  pour les femmes était de porter un ensemble de deux  boucles d’oreille dans les lobes des deux oreilles, tandis que pour les hommes, il s’agissait de porter deux boucles dans un même lobe. Les styles asymétriques avec de plus en plus de perçages sont devenus populaires, menant finalement à la tendance du perçage de cartilage.

     

    Religieux

     En Inde, presque toutes les filles et certains garçons font percer leurs oreilles dans une cérémonie religieuse avant qu’ils n’aient 5 ans. Les bébés peuvent faire percer leurs oreilles dès plusieurs jours après leur naissance. Des coutumes similaires sont pratiquées dans d’autres pays asiatiques du Sud-est, en incluant le Népal, le Sri Lanka et le Laos, bien que traditionnellement, la plupart des mâles attendent pour faire percer leurs oreilles qu’ils aient atteint le jeune âge adulte.


  9. Définition boucle d’oreille

    novembre 28, 2013 by admin

    Une Boucle d’oreille est un morceau de bijoux/bijouterie attaché à l’oreille via un perçage dans le lobe de l’oreille ou dans une autre partie externe de l’oreille (sauf en cas des boucles d’oreille clip qui serrent le lobe). Les boucles d’oreille sont portées par les deux sexes, bien qu’elles soient plus communes  parmi les femmes, et ont été utilisées par de multiples civilisations à des époques différentes.

    Les endroits communs pour les piercings des oreilles, autres que le lobe, sont le cartilage et le tragus. Les piercings au niveau du cartilage sont plus complexes que sur le lobe de l’oreille et demandent plus de temps de guérison.

    Les  boucles d’oreille peuvent être créées dans n’importe quel matériau, incluant le métal, le plastique, le verre, les pierres précieuses, les perles, le bois, l’os, etc. Les designs varient, allant du petit anneau ou du clou à de grandes créoles ou aux pendants. La grandeur est finalement limitée par la capacité physique du lobe de l’oreille à soutenir le poids de la boucle. Cependant, de lourdes boucles d’oreille portées sur des périodes prolongées peuvent mener à l’étirement du lobe de l’oreille et du perçage.

    Les États-Unis sont le plus gros consommateur de boucles d’oreille du monde.

    Dans le bouddhisme, elles symbolisent la beauté karmique et spirituelle féminine.