RSS Feed

‘Clou d’oreille’ Category

  1. Les clous d’oreille de Kate Beckinsale

    décembre 16, 2013 by admin

    Lors de la première du film « Going The Distance », Kate Beckinsale portait une paire de puces d’oreille en argent et cristal. Le rapport qualité prix n’est pas réjouissant mais cependant on doit reconnaitre qu’elles lui vont à merveille.

    Très classiques, ces puces ou clous d’oreille en forme de pierre brute sont très faciles à porter puisqu’elles sont petites et que leur couleur va avec la majorité des styles. Très sobres aussi, les boucles rehausseront ou accompagneront vos robe, sac et chaussure, mais elles ne seront en aucun cas la pièce maîtresse de votre tenue.

    Au final, mieux vaut éviter le cristal et choisir une améthyste ou un quartz violet car beaucoup plus solides et moins onéreux.


  2. Les types de boucles d’oreille

    décembre 4, 2013 by admin

    • Les clous ou puces d’oreille : la caractéristique principale du clou d’oreille est de donner l’impression qu’il « flotte » sur le lobe de l’oreille sans fixation (visible). Il est constitué d’une tige qui traverse l’oreille. Cette tige est maintenue en place par une espèce de papillon, appelé aussi « poussette ». Parfois, la tige est filetée, permettant une fixation plus solide ; plus difficile à positionner et à retirer, cette fixation est utile car elle permet de fixer solidement des boucles d’oreilles onéreuses (diamants, métaux précieux).
    • Les anneaux ou créoles : les créoles peuvent être soit circulaires, soit semi-circulaires. Elles sont la plupart du temps composées d’un tube en métal, creux. Une fixation plus mince traverse l’oreille, cette fixation est fixée à l’aide d’un pivot à l’avant de l’oreille, elle glisse dans le tube derrière l’oreille. La boucle d’oreille est suffisamment souple pour permettre de s’ouvrir lors de la pose ou du retrait du bijou, suffisamment rigide pour tenir fermée la journée.
    • Le crochet : constitués d’une tige pleine de métal recourbé que l’on accroche à l’oreille, ces tiges sont souvent longues pour éviter de les perdre.
    • Les dormeuses : constituée d’une fixation très mince qui traverse le lobe de l’oreille et s’emboite dans la partie inférieure de la boucle, derrière l’oreille, la dormeuse est très confortable et totalement sécurisée. En effet, elle ne peut en aucun cas s’ouvrir d’elle même. La dormeuse ressemble aux crochets avec une attache supplémentaire à l’arrière.
    • Les pendants : les pendants d’oreille sont conçus pour descendre depuis les lobes de l’oreille jusqu’à différentes longueurs possibles. Ils sont généralement attachés à l’oreille par des tiges minces, qui traversent le lobe de l’oreille et s’emboitent dans un petit crochet à l’arrière de l’oreille. Le crochet français varie légèrement puisque la boucle est simplement suspendue du lobe de l’oreille sans fermeture.